Debora Keller, Doctorante

Carrière

Un doctorat dans le domaine de la recherche sur le cancer. De quoi s'agit-il?

Normalement, un doctorat dure entre trois et quatre ans. Pendant ce temps, on peut se concentrer entièrement sur un problème précis. Debora Keller a choisi le sujet de sa thèse avec son directeur de thèse, le Professeur Pierre Gönczy: lors de la division cellulaire, l'information génétique (l'ADN, sous forme de chromosomes) se dédouble et se répartit entre les deux cellules filles. Dans les cellules cancéreuses, ce processus extrêmement précis est perturbé, de sorte que, bien souvent, des cellules renfermant trop ou trop peu de chromosomes se forment. Le groupe de recherche de Pierre Gönczy a découvert une protéine appelée HsSAS-6, indispensable à la division cellulaire correcte, et les chercheurs s'efforcent de comprendre comment celle-ci fonctionne.

«Ce qui est super dans une thèse de doctorat, c'est l'indépendance», dit Debora Keller. Pendant les études, on travaille aussi de manière indépendante, mais en tant que doctorante, elle a beaucoup plus de responsabilité pour son propre projet, explique-t-elle. «Quand j'aurai fini mon doctorat, je saurai comment on aborde des questions difficiles dans la recherche sur le cancer.»